Une nuit à la morgue, Fredric Brown

Auteur : Lauryn Libellés :
Présentation de l'éditeur :

Ce recueil de 14 nouvelles, pour la première fois réunies en un seul volume, témoigne des facettes multiples du talent de Fredric Brown. l'humour corrosif, l'épouvante, le mystère, le style "série noire" se donnent rendez-vous et se mélangent dans un cocktail que seul Brown pouvait nous servir.



Chronique :

Comme d'habitude, ce recueil de nouvelles de Brown est un véritable plaisir, même si l'une d'elles, la plus longue, m'a assez déçue dans le traitement. En fait, j'ai cru remarqué que plus la nouvelle était longue, moins j'aimais cela, du moins avec cet auteur. Il a un tel talent pour les nouvelles courtes que, pour les longues, j'éprouve toujours un ennui à un moment ou à un autre de l'histoire. J'essaierai tout de même ses romans, pour voir.

  1. Caïn : Dana Friessling, mentalement dérangé, vit chaque jour persuadé qu'il sera exécuté le lendemain. Très noir, très glauque, excellent !
  2. Crime en musique : Ralph Oliver, ancien musicien, est devenu l'associé de son ami de toujours, Danny, dans une affaire de voitures d'occasion. Lorsque ce dernier est agressé par un inconnu, leur vie bascule, mais le vrai responsable n'est pas forcément celui que l'on croit. La nouvelle la plus longue du recueil (50 pages) qui traîne trop en longueur sur la mise en place de l'histoire. Du coup, je me suis ennuyée, même si la chute vaut le coup.
  3. Bouteille de ... Djinn : le professeur Trent reçoit une bien étrange visite, un homme qui lui annonce que son frère est prisonnier d'un Djinn. Aidé par l'une de ses élèves, il décide d'enquêter sur cette histoire rocambolesque pour un résultat au-delà de ses pires craintes.
  4. Ne vous retournez pas ! : lorsque Justin, graveur hors pair, rencontre Harley, doué pour les affaires, c'est l'étincelle. Devenus trafiquants de fausse monnaie, les deux amis mènent la belle vie, jusqu'à la mort d'Harley. Pour Justin, commence alors une lente descente aux enfers. Mais Harley est-il vraiment mort ? Cette histoire très sombre, rondement menée, est un pur plaisir !
  5. Le plus drôle de l'histoire : Sir Charles Gresham, acteur raté et maître chanteur, voit un jour la chance lui sourire lorsqu'une de ses victimes décide de lancer une nouvelle pièce. Il parvient à le convaincre de lui offrir un rôle : celui du maître chanteur, justement. Une nouvelle truculente, au final digne du meilleur de Brown. Un régal !
  6. Le crime parfait : quand Walter Baxter, amateur de romans policiers, décide de tuer son oncle, il mitonne un plan aux petits oignons. Persuadé d'avoir pensé à tout, il oublie pourtant... le principal ! Une courte nouvelle désopilante.
  7. La lettre : Laverty décide de se venger après quatre ans d'attente et exécute froidement l'homme responsable de ses déboires, même si ce dernier prétend avoir laissé une lettre compromettante. Elle aura, d'ailleurs, un résultat bien inattendu. Une autre nouvelle très courte, cynique et percutante.
  8. Petit agneau : un soir, Wayne Gray s'inquiète de ne pas voir rentrer sa femme. Peut-être a-t-elle eu un accident ? Rongé par l'anxiété, il fouille les endroits où cette dernière a l'habitude d'aller et ne peut s'empêcher de remarquer le comportement étrange des gens. Ses recherches finiront par le ramener à son point de départ, là où sa conscience a oblitéré un bien encombrant souvenir. Une nouvelle plus longue, plus poétique malgré son côté noir. J'ai moins apprécié.
  9. La lune à un mètre : un vieux bonhomme tente de récolter quelques dollars en offrant aux promeneurs d'observer la Lune grâce à son télescope. Lorsqu'il est malgré lui complice d'un crime, il tente de retourner la situation à son avantage. Une nouvelle un peu plus douce, qui n'est pas sans rappeler les contes.
  10. Une nuit à la morgue : Jerry Grant, étudiant, est obligé d'avoir un emploi de nuit à la morgue pour financer ses études. Lorsqu'un soir, un cadavre est littéralement défiguré sans qu'aucune personne ne semble avoir pénétré dans l'établissement, les policiers en viennent à le soupçonner des pires horreurs. Malheureusement pour lui, Jerry prépare une thèse sur les goules et autres morts-vivants... Une nouvelle bien noire, à l'intrigue originale et bien maîtrisée.
  11. Recherche : ville : Jimmy, gangster ambitieux, a voulu doubler son patron. Ce dernier décide de le virer, mais de le laisser en vie, à condition qu'il aille s'installer ailleurs. Une nouvelle très courte, sans véritable intrigue. Moins plaisante que les autres, du coup.
  12. Ressemelage-express : Larkin, détective privé, engage un assistant, surnommé Porky, criminologue et fan des homicides. D'abord amusé de voir qu'il est persuadé qu'un détective privé puisse participer à de nombreuses enquêtes de meurtre, Larkin déchante vite quand le neveu d'un cordonnier assassiné vient le trouver. Il se rend compte que Porky n'a, finalement, rien d'un comique. Une nouvelle noire très bien construite, avec une fin à laquelle on ne s'attend pas. Comme souvent, Brown sait maîtriser son suspens !
  13. La vie de famille : Wade Smith assiste à une réunion de famille, en tant qu'amis de l'un des membres. Une petite sauterie qui va vite tourner au vinaigre. Une courte nouvelle bien sombre et teintée d'un fort cynisme. Excellent !
  14. Elle est morte la nana : sans trop savoir comment, Howard Perry est devenu alcoolique. Après avoir quitté Chicago et un travail austère mais bien rémunéré chez son père, il finit plongeur à Los Angeles, sans que sa famille n'en sache rien. Et la situation empire lorsque les cadavres commencent à s'accumuler autour de lui... Une nouvelle très "série noire", construite avec soin. Le lecteur s'enfonce avec le héros et finit par se sentir aussi désemparé que lui.
 Somme toute, un recueil un peu en-dessous de ceux que j'ai déjà lu de l'auteur, mais tout de même excellent. Je confirme que je préfère ses nouvelles courtes aux longues, généralement ennuyeuses à cause d'une longue mise en place, souvent inutile.

Une nuit à la morgue, Fredric Brown
Éditions Néo
220 pages


0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés