Harry Dickson, tome 3, Jean Ray

Auteur : Lauryn Libellés : , ,
Présentation :

Troisième volet des aventures d'Harry Dickson, ce tome contient six nouvelles à la place des cinq habituelles. Comme d'habitude, je mets entre parenthèses le numéro de la nouvelle afin de la situer dans sa place chronologique, qui n'a pas été respectée par Marabout.
  1. Les mystérieuses études du Docteur Drum (99)
  2. Les sept petites chaises (152)
  3. Les idées de monsieur Triggs (?)
  4. La maison des hallucinations (126)
  5. On a tué Mr Parkinson (175)
  6. Le mystère des sept fous (87)


Chronique :

Après la lecture de trois tomes des aventures du détective, je peux dire qu'il faut vraiment les voir comme une lecture détente, sans prise de tête, et ne pas s'attacher aux défauts qui les ponctuent (comme certaines incohérences dont l'une, malheureusement, est assez gênante : le fait que les bobbies soient armés et n'hésitent pas à tirer sur tout ce qui bouge). Je reste aussi sur mon impression que l'auteur, lorsqu'il fait appel au fantastique, a tendance à s'en servir comme fourre-tout pour expliquer les bizarreries de son récit.

  1. Les mystérieuses études du Docteur Drum : le professeur Caryble demande à Harry Dickson d'empêcher le Docteur Drum de nuire. Ce dernier aurait en effet découvert le moyen d'accéder à la quatrième dimension, peuplée d'êtres terrifiants. Une enquête particulière, avec des hauts et des bas, qui m'a laissé un sentiment d'inachevé.
  2. Les sept petites chaises : ici, Dickson est presque un personnage secondaire. En vacances à Alwich, lui et son élève Tom Wills vont se retrouver mêlés à une histoire de vengeance très singulière. Cette histoire illustre parfaitement un trait de caractère du détective : il est pour la loi du Talion, sans réserve.
  3. Les idées de monsieur Triggs : monsieur Triggs, capable de résoudre des affaires criminelles complexes, invite Dickson à dîner afin de lui présenter un mystère. Une nouvelle très courte, agrémentée de l'intervention d'une pierre proche du radium dont les effets s'avèrent plutôt... abracadabrantesques. Décevante.
  4. La maison des hallucinations : Ted Brockhurst, journaliste amateur, va trouver Dickson. Il veut son avis concernant une histoire étrange de maison hantée. Sur l'impulsion du détective, il entame une enquête et finit à l'hôpital. Harry s'en veut et reprend le flambeau. Encore une nouvelle pseudo-scientifique avec la présence d'un métal étrange. Si l'histoire n'est pas désagréable, j'ai trouvé l'ensemble mal maîtrisé.
  5. On a tué Mr Parkinson : un forain est assassiné à l'aide d'une fléchette constituée d'un métal étrange (encore !!!). D'autres décès surviennent et tous semblent avoir pour point commun un puma, issu d'une légende mexicaine. Cette nouvelle est un véritable foutoir. Entre les dieux mexicains, les dictateurs et autres personnages secondaires, c'est à y perdre son latin. Je suis sortie de ma lecture avec l'impression de ne pas avoir compris la moitié de l'histoire. 
  6. Le mystère des sept fous : ici, on renoue avec la bonne vieille enquête. Reginald Marlow appelle Dickson, son ami d'enfance, au secours. Il est persuadé que, comme six autres notables de sa ville, il va devenir fou. Une histoire où se mêle mystère et secrets d'alcôves, une transition bien agréable après les déceptions précédentes.
Ce tome se distingue par l'intervention de métaux ou de pierres bizarres qui, à eux seuls, sont sensés expliquer tout un tas de choses... mais ça ne m'a pas convaincue, j'ai trouvé ça franchement désagréable.

Harry Dickson, tome 3, Jean Ray
Éditions Marabout
410 pages



0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés