God save the queen, Kate Locke

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

La toujours sémillante reine Victoria règne sur l'Empire britannique. Un Empire où l'aristocratie se compose de loups-garous et de vampires, où les gobelins vivent sous terre et où les mères veillent à ne pas laisser leur progéniture traîner dans les rues une fois la nuit tombée. Un monde où appartenir à la noblesse signifie être infecté par la peste, où l'hystérie est l'affliction populaire du moment et où les sangsues sont considérées comme un mets raffiné.
Un monde, enfin, où la technologie côtoie la magie. Nous sommes en 2012, et la Pax Britannia est toujours d'actualité. Xandra Vardan, fille d'un vampire et d'une courtisane, est membre de l'élite de la Garde royale. Mais quand sa sœur est portée disparue aux environs de l'asile psychiatrique de Bedlam, elle tombe sur un secret qui pourrait renverser l'Empire et lui coûter la vie. Que se passe-t-il réellement derrière les murs de Bedlam ?


Chronique :

Alexandra est une demi : moitié vampire, moitié humaine. Fidèle à la reine Victoria et à l'aristocratie qu'elle défend bec et ongles, la jeune femme vit une existence réglée comme du papier à musique. L'internement de sa sœur Dede à l'asile de Bedlam va chambouler cette belle harmonie à un point qu'Alex ne peut imaginer. Très vite, elle se retrouve dans les ennuis jusqu'au cou et, entre complots et manigances personnelles, la pauvre ne sait plus où donner de la tête.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'histoire entre tout de suite dans le vif du sujet, immergeant le lecteur dans la vie rapidement tourmentée de Xandra. Autour de sa relation avec Dede se tisse une toile complexe formée par le reste de sa famille, ses amis et ses collègues. À partir du problème posé par sa sœur, le lecteur découvre donc tout l'univers de la jeune femme et cette manière de procéder s'avère véritablement immersive. On vit l'histoire en même temps qu'elle et, grâce à un rythme soutenu, les pages défilent sans que l'on s'en rende compte. Un vrai plaisir !

L'univers créé par l'auteur est original sans pour autant se perdre dans une complexité exagérée. L'Empire britannique, puissant et mondialement respecté, vit dans une paix relative entre humains, demis et aristocrates. Il y a un petit côté steampunk avec l'évocation de la technologie à une époque qui tangue entre désuétude et modernisme. Voitures à chevaux côtoient les véhicules à moteur et autres téléphones portables. Les détails ne sont pas trop difficiles à retenir, le tout est cohérent, simple et bien décrit. Par contre, pour une meilleure compréhension de l'univers, le lecteur a tout intérêt à lire en premier le chapitre intitulé "Comprendre l'aristocratie" situé en fin d'ouvrage. En effet, il comporte des notions très importantes, notamment sur la vision du vampirisme de Kate Locke, qu'il vaut mieux avoir en tête avant d’entamer la lecture. C'est d'ailleurs cette manière de voir les vampires et les loups-garous qui constitue la principale originalité de cette série.

Les personnages sont un autre point fort du roman. L'héroïne a un caractère bien trempé, elle aime la bagarre et jure volontiers (parfois un peu trop). Tout repose sur elle et, au fur et à mesure de l'histoire, son comportement change en fonction des multiples problèmes qu'elle affronte avec un mélange touchant de courage et de fragilité. Ses certitudes vacillent, le lecteur le sent parfaitement, et cette première étape annonce un changement plus profond encore qui clôt l'ouvrage avec brio. Mais Xandra n'est pas le seul personnage à valoir le détour. Vex, l'alpha des loups-garous, est la parfaite incarnation du mâle dans toute sa splendeur, mêlée à un côté protecteur plutôt mignon. La famille de Xandra est aussi réussie, avec un intéressant mélange de personnalités toutes plus différentes les unes que les autres.

La narration est à la première personne ce qui, bien souvent, amène une certaine distance entre les descriptions pures et le lecteur. Ici, l'auteur maîtrise suffisamment l'exercice pour ne pas tomber dans le piège et utilise à fond son personnage principal pour offrir au lecteur sa vision des choses. Le tout est emprunt d'un dynamisme ravageur qui donne à la lecture une dimension si légère, si agréable, que le texte défile à une vitesse folle. Mais, parvenu à la fin, le lecteur ne pourra que ressentir une certaine frustration en attendant la suite des aventures de Xandra, car Kate Locke laisse son héroïne le cul entre deux chaises (expression qu'elle utiliserait volontiers) avec, dans la balance, pas moins que l'avenir de l'Empire britannique. Tout un programme !

Voilà, si vous aimez les vampires, les loups-garous et les héroïnes un brin teigneuses, ce livre est fait pour vous. Le tout, saupoudré de steampunk, ne pourra que vous ravir !

L'Empire immortel, tome 1, God save the queen
Kate Locke
Éditions Orbit
376 pages
16,90 euros

0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés