Fedeylins, les rives du monde, Nadia Coste

Auteur : Lauryn Libellés :
Merci à Book en Stock et aux Éditions Gründ pour ce partenariat.

Résumé :

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.


Chronique :

Avec Fedeylins, Nadia Coste créé un univers de fantasy à part, poétique et sensible, à des années lumières de ceux que l'on a l'habitude de croiser lors de nos lectures. Je l'ai trouvé rafraîchissant même si nombre de détails nous ramènent à notre propre société. Car ce livre est aussi fait pour inciter à réfléchir sur les problèmes que va rencontrer son petit héros Cahyl, né différent de ses congénères.
Dans une société organisée, hiérarchisée et réglée comme une horloge, le jeune Fedeylins va découvrir qu'il n'a aucun destin, qu'il est un "sans marque". Malgré sa différence, il va tenter de s'insérer parmi les siens avec détermination, même s'il est rongé par le doute. Et pour ne rien arranger, il s'est lié d'amitié avec Glark, un Gorderive, ancien peuple ennemi des Fedeylins, aujourd'hui tenu à distance par un pacte de non agression.
Au travers des saisons qui passent, le lecteur suit Cahyl dans son apprentissage de la vie, partageant ses rares joies, ses peines, ses espoirs... jusqu'à sa terrible décision qui scelle son avenir. Cette fin donne bien sûr envie de connaître la suite des aventures de ce héros au grand cœur, rejeté par les siens.

Ce sont aussi les personnages, attachants et bien décrits, qui plongent le lecteur dans ce monde avec intérêt. Toute l'histoire gravite autour du héros et de son village, ce que j'ai trouvé agréable car on découvre la vie de ses habitants avec beaucoup de précisions et de détails. Ceux qui partagent la vie de Cahyl sont donc introduits avec beaucoup de naturel, puisque l'auteur a judicieusement choisi la narration à la première personne. Le lecteur vit l'existence de Cahyl par ses yeux. 

Le choix de la narration sert parfaitement l'histoire et le style de l'auteur, fluide et dynamique, est très agréable à lire. Les quelques termes inventés sont introduits avec intelligence, on comprend tout de suite ce qu'ils signifient : pas besoin de partir à leur recherche dans un glossaire ennuyeux au beau milieu de la lecture (j'avoue, je déteste les glossaires). Le roman se lit bien, et si certains lui ont reproché des longueurs, moi ça ne m'a pas dérangé. J'ai tellement apprécié la différence de concept par rapport à la plupart des romans de fantasy qu'il est passé comme une lettre à la poste !

Bref, je conseille véritablement ce livre à ceux qui cherchent un dépaysement sympathique où le héros n'a rien d'un vaillant guerrier prêt à sauver le monde.

Les suites
* Tome 2 : aux bords du mal
* Tome 3 : sous la surface
* Tome 4 : l'ombre des Pères

Fedeylins, les rives du monde, Nadia Coste
Éditions Gründ
417 pages
18 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés