Château d'ombre, Tad Williams

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Jadis, au terme d'une guerre sans merci, la race humaine parvint à repousser les Qars, le Peuple du crépuscule, à l'extrême nord des royaumes des Marches.
Dans leur retraite, les Qars érigèrent une barrière qui, sans pour autant arrêter les humains, confondait leur esprit et les ensorcelait. Les mortels finirent par renoncer au combat et décrétèrent que cette zone brumeuse, qu'ils appelaient la Ligne d'ombre, marquerait à l'avenir la nouvelle frontière entre les deux peuples. Bien des siècles plus tard, cet armistice de fait semble sur le point de prendre fin : la Ligne d'ombre a commencé à se déplacer, augurant sans doute d'une reprise prochaine des hostilités.
Alors que la menace d'une invasion Qar se précise, le chaos s'empare de Château d'ombre, premier rempart des forces humaines bâti à proximité immédiate de la Ligne...

Chronique :

Avant l'achat de ce livre, Tad Williams faisait partie des auteurs dont j'achetais les romans les yeux fermés, avec juste un coup d'œil à la quatrième de couverture. Ceci pour vous dire à quel point j'ai été déçue et frustrée par ce premier tome (j'en avais acheté trois d'un coup, persuadée d'aimer cette nouvelle série).

L'histoire en elle-même n'est pas à blâmer. Comme d'habitude, l'univers de Tad Williams est riche, détaillé, et son intrigue bien pensée. Non, le hic du côté de l'histoire, c'est qu'elle traîne en longueur, mais à un point difficile à décrire. Le sentiment qui domine, c'est que l'auteur avait prévu un nombre de tomes moins important et que, pour une raison X ou Y, il a rallongé la sauce pour en obtenir plus. Le tout sans ajouter d'éléments ou événements, mais juste en délayant, en s'attardant sur les sentiments et pensées des personnages, encore et encore. Le résultat ? On décroche très vite, il y a trop peu d'action, trop d'attente, trop de déceptions...
Il faut ajouter à cela des dialogues qui manquent singulièrement de punch, une héroïne qui mériterait un bon coup de pied aux fesses, son frère dont on ne parvient pas bien à comprendre s'il souffre d'une maladie, d'une malédiction, ou que sais-je encore. L'ensemble est flou, l'auteur ne donne pas assez d'informations, le lecteur n'est pas transporté – mais juste agacé – par le récit. 
J'ai aussi, malheureusement, relevé des énormes facilités dans l'histoire qui m'ont énervée. Par exemple, à un moment, l'auteur a besoin d'expliquer pourquoi l'un des personnages va, plus tard, être l'allié d'un peuple magique. Solution ? Ben, un jour, ça lui pique, il monte sur le toit de l'église (???) et hop, sauve un membre du peuple en question. C'est énorme, mal raconté (on a véritablement l'impression de lire une pièce rapportée) et tout aussi long que le reste, si bien que l'on s'ennuie, comme pour l'ensemble du livre.

Avec de telles lenteurs, on s'attendrait à bénéficier du temps nécessaire pour s'attacher aux personnages. Eh bien même pas. Si leurs états d'âmes sont tartinés à qui mieux mieux au travers du livre, ils ne sont pas écrits de manière à véritablement toucher le lecteur. Du moins, c'est mon ressenti : j'ai été dérangée par tous ces questionnements qui, vu les événements et la situation critique, paraissent décalés. Et comme il y a beaucoup de personnages, l'ensemble est gênant, du coup.

Le style de l'auteur m'a déçue, bien sûr, par rapport à son autre série de Fantasy "L'arcane des épées" car j'ai eu l'impression qu'il tirait sur chaque bout de phrase ; histoire qu'elle prenne plus de place. Même les dialogues, percutants dans la série sus-citée, sont ici mous et sans attrait.

Bref, vous l'aurez compris, je me suis ennuyée. TERRIBLEMENT ennuyée. En vérité, j'ai mis un an et demi à atteindre plus de la moitié du livre avant de jeter l'éponge (parce que oui, je déteste abandonner une lecture !). J'ai donc mis ce livre dans ma pile à vendre, avec ses deux suites, sans les avoir ouvertes. Désormais, je feuillette et lis des extraits des Tad Williams avant de les acheter, au cas où...

Château d'ombre, Les royaumes des Marches, tome 1, Tad Williams
Éditions Calmann-Lévy
355 pages
19,90 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés