La vie électrique, Albert Robida

Auteur : Lauryn Libellés :
Albert Robida (1848-1926) était dessinateur, lithographe, aquafortiste, caricaturiste, journaliste et romancier français. 

La vie électrique, daté de 1892, est un roman de science fiction où l'auteur imagine la vie du futur, imprégnée par toutes sortes d'appareils fantastiques destinés à simplifier le quotidien de leurs usagers. On y suit les aventures du grand inventeur Philox Lorris et de sa famille.

Chronique :

Le très célèbre – et richissime – Philox Lorris, veut marier son fils à une femme que ce dernier n'aime pas, pour la bonne raison qu'il ne l'a jamais rencontrée. Par contre, il est amoureux d'une jeune fille à laquelle Philox ne trouve aucun intérêt mais, sur un malentendu, parvient à partir en voyage de fiançailles avec sa dulcinée.

Cette sympathique histoire d'amour constitue la base qui permet à Robida de faire découvrir au lecteur l'univers qu'il imagine, esclave – parfois malheureux – de l'électricité. On découvre ainsi une vision du monde complexe et caustique, souvent proche de notre réalité actuelle et des problèmes de notre quotidien. Il y décrit également des inventions qui ne sont pas sans rappeler celles que nous utilisons chaque jour ; comme son incontournable "téléphonoscope", son interprétation de notre Internet. Les machines qu'il décrit avec précision constituent une richesse indéniable du roman.

Les personnages, souvent excentriques ou excessifs, servent l'histoire et l'univers dans lequel ils évoluent à merveille. Comme ce dernier, ils sont surdimensionnés et leurs réactions prêtent souvent à sourire. Ma scène préférée reste celle où Mme Lacombe (la mère de la fiancée) raconte à sa fille sa virée à la galerie marchande : d'une traite, elle lui décrit un accident d'aéronef tout en y insérant des commentaires sur les vêtements qu'elle a put acheter.

Le style de Robida, même s'il est typique de son époque, est très dynamique : l'auteur réussit à insérer dans ses phrases ce qu'il faut pour leur donner de la tonicité. Ayant lu plusieurs ouvrages de Jules Verne, son contemporain, j'ai du mal à comprendre pourquoi l'un n'a pas eu de succès par rapport à l'autre. Même s'il est indéniable que Verne avait des idées, j'ai souvent eu de la peine à maintenir mon attention jusqu'à la fin de ses histoires, tant que je trouvais son style soporifique.

Un livre très rafraîchissant qui mérite le détour et la découverte.

La vie électrique, Albert Robida
196 pages, 54 illustrations N&B de l'auteur
Disponible sur Lulu.com en format papier (9,60 euros) et ebook (4 euros)
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés