Mais qui a tué Harry ?, Jack Trevor Story

Auteur : Lauryn Libellés :

 

Résumé :

Le problème avec Harry, c'est son cadavre étendu sous les fougères du vert paradis de la petite communauté très british de Sparroswick... Une lande bruissante de gazouillis, un endroit où vivre et mourir, un nid d'amour où flirter le temps d'un été, une pelle à la main, un mort sur les bras... Plusieurs fois découvert, caché, enterré, exhumé au cours d'une journée, le mort aux chaussettes rouges sera le révélateur des élans secrets des villageois, chacun ayant de bonnes raisons d'être soupçonné. Caustique, enlevé, diablement efficace, ce mystère criminel en plein air est aussi un délicieux vaudeville à l'anglaise, où gags et rebondissements se succèdent jusqu'à l'astucieux dénouement.
 
Chronique

Je connaissais déjà cette histoire grâce au film d'Alfred Hitchcock que j'avais beaucoup apprécié pour son humour noir et ses personnages décalés, mais j'ignorais qu'il était tiré d'un roman. Je l'ai découvert par hasard, à l'occasion d'une virée chez mon bouquiniste. J'ai donc sauté sur l'occasion.

C'est un roman très court, le lecteur s'attend donc à ce que cela dépote, sans fioritures ni perte de temps inutile. Et pourtant... Tout comme le village où l'histoire se déroule, le rythme du livre est tranquille, reposant et bien posé. Le lecteur s'imagine parfaitement sur le pas de la porte d'une petite maison entourée de son jardin verdoyant, sirotant une limonade tout en regardant ces sympathiques personnages se débattre à leur manière avec une sombre histoire de meurtre. L'ensemble est truculent, agréable et apaisant, un comble pour celui qui lit le déroulé d'un crime. Pour preuve qu'il ne manque rien dans ce roman, qu'il est parfait tel qu'il est, c'est qu'Hitchcock n'a pas cherché à l'améliorer de quelque manière que ce soit. Le film est si fidèle au livre que l'on passe de l'un à l'autre avec un ravissement intact.
 
Le style de l'auteur colle parfaitement à son choix narratif et le lecture s'amuse volontiers de toutes les situations, y compris la découverte du cadavre. C'est certainement lui qui donne toute la force à l'histoire et fait cet effet au lecteur. On ressort de sa lecture avec le sourire, et c'est une chose bien agréable. Un roman à découvrir, avant ou après le film, peu importe. Et c'est, là aussi, chose rare.

Mais qui a tué Harry ?
Jack Trevor Story
Éditions Cambourakis
157 pages
9 euros

 



0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture papier ou numérique, auteurs édités ou auto-édités. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez me proposer un SP.

Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés