Havrefer, Le héraut de la tempête, Richard Ford

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Bienvenue à Havrefer... Sous le règne du roi Cael l'Unificateur, la vaste cité portuaire de la côte sud a été, durant des années, un symbole de puissance, en maintenant une paix fragile sur les États Libres. Mais aujourd'hui, une ombre grandissante plane sur la cité en la personne du redoutable seigneur de guerre des Elharim, Amon Tugha et de son messager qui est parvenu à s'introduire dans la cité pour exploiter en leur faveur les réseaux criminels souterrains. Lorsqu'en plus une sombre et terrible magie, depuis longtemps oubliée, semble réapparaître, cela pourrait bien être le début de la fin !

Chronique :

Havrefer, cité symbole de l'unification des peuples par son roi Cael. Une perle gangrénée par la corruption, sclérosée par des disparités sociales abyssales, adulée par les criminels de tout poil qui peuvent s'y tailler une carrière de choix sans entraves. Il y a, dans cette ville, plus de pauvreté et de crimes que de joie de vivre. Le lecteur se rend compte de cela rapidement car l'auteur a choisi un type de narration particulier : dès les premières pages, il vous plonge dans l'ambiance en présentant tous ses personnages, à raison d'un par chapitre. La méthode peut perturber, car il y en a beaucoup et aucun lien ne semble les unir (mise à part leur présence dans la cité). Mais ce choix révèle bien vite l'objectif de l'auteur : ce sont les personnages qui vont faire l'histoire, et non l'inverse. Un choix judicieux puisque l'intrigue n'a rien d'extraordinaire : Havrefer, refuge des peuples libres, va être attaquée par des barbares du Nord, déjà coupables de nombreuses exactions dans la région. Et même si la magie, plutôt glauque, vient s'ajouter à la recette, il n'y a pas de quoi révolutionner le genre. Personnellement, je ne crois pas que l'auteur ait voulu écrire quelque chose d'original sur le fond, mais plutôt sur la forme.

Les personnages, donc, rois de cet ouvrage. Le fait de leur attribuer à chacun un chapitre dès le début du livre les construit à une vitesse impressionnante et le lecteur découvre vite des êtres complexes, tiraillés par leur histoire et les rêves auxquels ils ont tous dû renoncer. Car Havrefer, rappelons-le, n'est pas le genre de cité où les rêves se réalisent. Alors, hommes, femmes ou enfant, tous se construisent dans la douleur et le lecteur peut savourer la profondeur de chacun, étudié avec soin, amené avec un savoir-faire qui rend savoureuse la multitude de ces personnages. Le choix est vaste, du héros à l'anti-héros en passant par le quidam qui veut juste rester en vie, il y en a pour tous les goûts.

Le style de l'auteur, très direct, parfois incisif et peu porté sur les descriptions à rallonge, amène le lecteur à vivre les mésaventures des personnages avec l'impression de voir défiler les images au fil des pages, sans même se rendre compte qu'elles tournent à une vitesse effarante. Avant d'avoir dit ouf, on se retrouve à la fin, légèrement désabusé par le fait que tout s'arrête là, à un moment où l'on aimerait découvrir la suite au plus vite, histoire de se rassurer. C'est que, au fil de l'histoire, on s'est attaché à ces gens, même si, pour certains, ça n'était pas gagné d'avance. Il fallait toute l'ingéniosité de l'auteur pour réussir à nous faire comprendre les réactions de chacun et admettre qu'à leur place, nous n'aurions certainement pas fait mieux.

Bref, Havrefer n'est pas l'histoire géniale, originale et complexe que certains pourraient attendre mais, si vous aimez les personnages construits avec soin, n'hésitez pas à venir découvrir cette cité pourrie où quelques hommes et femmes tentent de tirer leur épingle du jeu.

Le héraut de la tempête, Havrefer tome 1, Richard Ford
Éditions Milady
572 pages
9,20 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés