Always Blue, Veronica Rossi

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Alors que le domaine de Rêverie s'est effondré, Sédentaires et Sauvages tentent tant bien que mal de cohabiter dans les grottes où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s'épuisent et le départ devient inéluctable, même si les tempêtes font rage au dehors. S'ils veulent survivre, il leur faut rejoindre le Calme Bleu, un lieu encore épargné par les ravages de l'Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent délivrer Cinder, un mystérieux garçon qui peut contrôler l'Ether. Il est retenu prisonnier par Sable, le cruel chef de la tribu des Cornans...

Chronique :

Après les péripéties du tome 2, Ever Dark, on savait déjà quel chemin prendrait l'histoire, puisque Perry et Aria n'ont guère de choix pour sauver leur peuple et trouver le Calme Bleu : ils doivent délivrer Cinder, prisonnier de Sable. Une petite équipe se monte donc autour de ce projet insensé qui, bien entendu, va mal tourner (il pouvait difficilement en être autrement). De là, divers problèmes surviennent qui permettent à l'auteur de placer quelques révélations, compliquant encore la situation. Rien ne semble pouvoir aller comme il faut pour nos héros et, tout comme dans le tome précédent, ils ne sont pas épargnés. Ni eux, ni les autres d'ailleurs, et les morts s'accumulent avant un final certes prévisible, mais tout de même cohérent.

L'histoire d'amour entre Perry et Aria prend ici une toute autre dimension car, dans le tome précédent, ils n'avaient pas franchement eu le loisir de s'attarder sur la question. J'ai trouvé que c'était un peu trop, mais il est vrai que je ne suis vraiment pas une fan de romance. Le principal reproche que je ferai à l'histoire, c'est une résolution un peu rapide, notamment en ce qui concerne l'affrontement avec Sable. Je m'attendais à quelque chose de plus développé, d'autant que Sable avait pris de l'importance durant le roman et qu'il semblait plutôt difficile à vaincre. Par contre, j'ai apprécié de voir que l'auteur n'hésitait pas à tuer des personnages qui, logiquement, ne pouvaient survivre à l'aventure, vu les informations distillées dans les tomes précédents.

Perry et Arya sont les personnages principaux de ce tome, avec aussi un développement de rôles secondaires comme Roar, Sable, Soren et Loran. Cela permet de découvrir d'autres aspects de personnes dont, jusque-là, le lecteur savait peu de choses. Bien entendu, avec les événements des tomes précédents, le comportement de certains d'entre eux a beaucoup évolué et l'on a presque l'impression de les redécouvrir. Globalement, les protagonistes sont assez nombreux, et l'on peut regretté de ne pas en savoir plus sur des personnages qui, pourtant, apparaissent assez régulièrement. C'est un petit peu dommage, même si l'on se doute que cela aurait amené à obtenir des volumes plus gros.

Côté style, j'ai été un peu surprise. Dans Ever Dark, j'avais noté une amélioration par rapport au tome 1, mais ici, j'ai eu le sentiment de faire un bon en arrière. Toujours simple, parfois un peu maladroit et déséquilibré, cela m'a un peu perturbée. Il y a aussi pas mal de coquilles.

Bref, une bonne conclusion de la trilogie, avec un final sans surprise mais parfaitement logique même si plus de profondeur aurait pu être apporté à l'affrontement avec Sable. Une dystopie intéressante, originale et très divertissante. À découvrir !

Chronique du tome 1 : Never Sky
Chronique du tome 2 : Ever Dark

Always Blue, tome 3, Sous le ciel de l'impossible 
Veronica Rossi
Éditions Nathan
359 pages
16,90 euros
2 commentaires |
  1. J'ai beaucoup aimé moi aussi mais comme toi j'ai trouvé la fin un peu "facile"

  1. C'est vrai que j'ai également repéré quelques coquilles...
    Et, la confrontation finale est un peu rapide et facile.
    Une saga qui reste tout de même un plaisir à lire =)

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés