Fedeylins, Aux bords du mal, Nadia Coste

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Cahyl le fedeylin et Glark le gorderive décident de fuir ensemble leurs sociétés respectives. Ils tournent le dos au Monde, s'enfoncent dans la forêt avec l'espoir de donner un sens à leur vie. Mais la liberté a un prix : les ennemis sont légion, les dangers nombreux, les drames quotidiens. Leur errance s'annonce périlleuse et, lorsqu'ils découvrent l'existence d'un complot risquant de briser l'équilibre fragile qui règne entre leurs deux peuples, leur incertitude grandit.
Fuir sans se retourner ?
Revenir en arrière ?
Peut-être est-il déjà trop tard...

Chronique :

Le monde créé par Nadia Coste est certainement le plus petit qui soit en Fantasy. En effet, l'histoire se déroule sur un territoire de quelques kilomètres carrés, et pour cause : les héros sont à l'échelle de ce dernier. Cahyl, le fedeylin, est de la taille d'un papillon et Glark, le gorderive, est apparenté au crapaud. Pour autant, leurs aventures recèlent tous les thèmes classiques de la Fantasy : peuples en danger, quête, guerre entre races différentes, etc... Voilà bien le tour de force de l'auteur dans cette saga, avoir réussi à transposer ces éléments à un monde presque banal tant il ressemble à la faune et la flore que nous connaissons.

Dans ce second tome, nous retrouvons donc Cahyl, fedeylin banni par son peuple, et Glark, gorderive en fuite, partis ensemble à la recherche d'un endroit où ils pourront s'installer en paix. Malheureusement, cette quête s'avère beaucoup plus compliquée que prévu et, lorsque le hasard les amène à découvrir un complot qui va déclencher une guerre entre leurs peuples, ils décident de tout tenter pour le contrer.
Contrairement au tome 1, toute l'histoire est axée sur les deux personnages principaux, ce qui leur donne une nouvelle dimension et permet au lecteur de s'affranchir de toute une partie de "l'habillage" de l'intrigue précédente (coutumes, occupations quotidiennes, relations avec d'autres personnages, etc...). Du coup, l'ensemble est beaucoup plus prenant et permet une véritable immersion aux côtés des deux héros. Le lecteur vit leurs aventures au même rythme qu'eux et c'est un véritable plaisir.

Les personnages se trouvent renforcés par ce choix de récit. En effet, étant les seuls protagonistes de l'histoire, leurs personnalités s'épanouissent totalement et le lecteur les découvre sous un nouveau jour. Les obstacles qu'ils rencontrent, la manière dont ils réagissent, les différences dont ils prennent conscience en vivant seuls ; tout cela permet de mieux les connaître et les comprendre. Au fil du récit, le lecteur découvre un troisième larron, en la personne de Sperare, un anophèle (moustique), qui s'intègre parfaitement au duo. On comprend d'ailleurs aisément qu'il deviendra un nouveau compagnon pour Cahyl. Lui aussi a été chassé par son peuple, ce qui le rapproche d'autant plus du fedeylin.

Le style de Nadia Coste est toujours aussi efficace et dynamique. Elle va à l'essentiel et parvient, même avec une narration à la première personne, à donner de l'épaisseur à tous les personnages présents.

Ce second tome est donc une réussite. Personnellement, je l'ai préféré au précédent car il se concentre sur les deux héros et, de ce fait, m'a paru bien plus immersif. Et, vu comment il se termine, j'attends avec impatience de lire la suite.

Ma chronique du tome 1 : les rives du Monde

Fedeylins, Aux bords du mal, Nadia Coste
Gründ éditions
383 pages
17,50 euros

0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés