Le puits des mémoires, Le fils de la lune, Gabriel Katz

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…
Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.


Chronique :

Le premier tome nous a laissé avec trois fugitifs sans cesse traqués pour des raisons qu'ils ne parviennent pas à comprendre. Dans celui-ci, ils adoptent une autre ligne de conduite : faire face pour découvrir leur identité et, peut-être, savoir enfin pourquoi quelqu'un leur a effacé la mémoire. Les tuer aurait été tellement plus simple... D'espoirs en déconvenues, les trois amis arpentent le royaume de Woltan à la recherche de leur passé. Et c'est presque par hasard qu'une partie importante de l'énigme se révèle à eux. Sont-ils plus avancés ? Non. Cette révélation ne fait que les précipiter dans de nouveaux ennuis.

J'avais déjà beaucoup aimé le tome 1 mais la suite est encore meilleure. Le tour de force réussi par l'auteur réside dans le fait que l'intrigue, somme toute peu complexe, prend une ampleur impressionnante sous le simple effet conjugué entre le stress provoqué par la quête des héros et les quelques révélations concernant leur passé. En effet, le lecteur apprend enfin qui ils sont mais avec deux éléments importants : leur identité n'est pas celle à laquelle on s'attend et, en plus, l'affaire des régicides prend une tournure inattendue. Ces surprises, transcendées par le style de l'auteur, rendent l'intrigue plus que suffisante. Pourtant, on ne trouve pas dans cette trilogie un monde foisonnant, truffé de peuples variés, de créatures plus fantastiques les unes que les autres, de royaumes improbables secoués par des complots politiques obscurs... non, ici tout est simple à visualiser, et c'est une véritable bouffée d'air frais (j'avoue, je sors d'une série à l'exact opposé). Pas de descriptions à rallonge, d'univers "riche", avec des noms imprononçables. Parfois, simplicité rime tellement bien avec qualité ! Pourquoi les univers de Fantasy devraient-ils être des labyrinthes où se perdent les lecteurs ?
Ici, tout tourne autour des personnages et de leur quête. Voyant les éléments s'imbriquer les uns après les autres pour constituer un puzzle dont, pourtant, les dernières pièces sont difficiles à percevoir, le lecteur s'agrippe à son livre, pris par l'intensité du suspense. Mais où l'auteur veut-il en venir, bon sang de bonsoir ? Les révélations se succèdent en douceur. D'abord l'identité de Karib puis, juste après, celle d'Olen... et paf ! Succession de problèmes, de questions soudain beaucoup plus nombreuses qu'au départ, avec cette sensation étrange que Nils n'a pas vraiment sa place dans tout cela. Ce sentiment perdure jusqu'à la dernière page avec cette ultime révélation, ce cliffhanger qui donne envie de bondir sur la suite : le nom de Nils et, de nouveau, la tonne de questions qu'il suscite.

Les personnages sont, bien entendu, l'autre richesse de cette série car tout dépend d'eux. Ils sont la raison de l'histoire, chaque minute tourne autour de leurs décisions, de leurs attitudes, de leurs caractères. Ils sont donc particulièrement fouillés même si, au final, on sait peu de choses les concernant, puisqu'ils demeurent amnésiques. Voilà un autre point fort : juste en se basant sur leurs actions et leurs sentiments, l'auteur battit des personnages à la présence forte et prenante. La pierre angulaire de la série.

Si l'histoire, simple mais prenante, doublée d'un monde "normal" où je ne me suis pas perdue à retenir tel nom de royaume ou de race, m'ont conquise ; le style de l'auteur a encore renforcé ce sentiment. Direct, emprunt de tonicité, il sert à merveille le récit. Encore une fois, je ne suis pas fan des descriptions à rallonge qui n'apportent rien à l'histoire et qui lassent le lecteur plus qu'autre chose. Ici, rien de tout cela : vous n'aurez pas dix pages sur les merveilles de la capitale et cette approche des choses permet même à l'auteur de placer quelques surprises très tonifiantes.

Bref, un second tome au-dessus du précédent qui m'a laissée sur une intense frustration. Celle de vouloir la suite. Aucun souci, elle est dans ma bibliothèque et sera sur ma table de nuit dès ce soir.

Chronique du tome 1 : La traque

Le Puits des Mémoires, Le Fils de la Lune
Gabriel Katz
Éditions Scrineo
406 pages
16,90 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés