Le Sage des Courants, Luc Van Lerberghe

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

La défaite fut aussi inattendue que lourde de conséquences. Salarios déchu, l’Empire des Hommes doit être contrôlé. Tandis qu’Aqualis s’y attelle, Jydyne est envoyée au chevet des élèves du domaine de Rachel. Arthamios et Rahauric ne pourront goûter au temps de paix. Le fléau s’étend peu à peu au territoire elfiens. Au même moment, un nuage de créatures destructrices s’abat sur les côtes des Terres Connues. Elles se nourrissent de chair fraîche. Leur appétit est insatiable, et la magie impuissante à les arrêter. Les peuples des Terres Connues se dirigent-ils inexorablement vers le gouffre de la désolation ? À moins bien sûr que la voix qui se fait entendre alors qu’Arthamios navigue dans les courants magiques n’ait la solution…


Chronique :

Suite à la déception engendrée par le tome 1 de la saga Arthamios (voir lien en bas de page), j'ai fait une petite pause avant d'attaquer ce tome 2 en lisant du polar et du fantastique. C'est donc reposée que j'ai entamé ma lecture.

La couverture, signée là aussi Michel Borderie, est toujours aussi belle et nous avons, cette fois, droit à une carte du monde absente du précédent tome (il y avait juste un lien via QRcode). Deux bons points. Malheureusement, le positif s'arrêtera là pour moi : les reproches seront les mêmes que pour le tome 1, je vais donc faire court.

Arthamios a vaincu Salarios et sa succession se met en place avec tous les problèmes que cela implique. Un nouveau fléau vient perturber cette délicate entreprise et un nouvel ennemi se présente aux frontières du monde.
L'histoire, toujours très classique, ne laisse guère de place à la surprise et aux rebondissements inattendus. On ne peut même pas dire qu'elle est dynamique : au contraire, elle traîne en longueur et s'étale en détails qui auraient pu être évités. L'ennui m'a vite gagné et j'attendais avec impatience que cela bouge. Avec l'arrivée d'une guerre ouverte, j'espérais plus de punch mais, comme pour le précédent tome, le style ne m'a pas permis de profiter de cette partie du récit. La fin, très décevante, aurait pu être un bon cliffhanger si elle n'avait été aussi prévisible.

Les personnages, malgré de nouveaux développements induits par leurs nombreuses mésaventures, ne m'ont pas plus attirée que précédemment. Je les ai trouvé toujours creux et sans consistance, encore à cause du style neutre et distant des dialogues, notamment. La bourde que commet Arthamios m'a parue facile au point de vue scénaristique. Il fait preuve d'un aveuglement dont il n'était pas coutumier jusqu'ici, ce qui paraît un peu bizarre.

Le style de l'auteur, vous l'aurez compris, ne s'est guère amélioré dans cette suite. L'ensemble est toujours fade, encombré de verbes faibles dont beaucoup auraient pu passer à la trappe facilement et les expressions bizarres sont à nouveau au rendez-vous ("trouble béant", *sic*). Ce manque de fluidité m'a gênée, bien entendu, et le reste n'a pas pu rattraper ma lecture.
Les erreurs de typographie, moins nombreuses que dans le tome 1, sont là elles aussi.

J'aime la Fantasy. J'aime les aventures, les mondes étranges, la magie, les guerriers, les complots et j'en passe. Mais là, j'ai découvert une Fantasy sans saveur qui ne m'a rien apportée. J'en suis bien désolée, mais je n'ai pas envie de connaître la fin de l'histoire. Je ne pense pas être surprise et, si l'auteur persiste dans ce style d'écriture, je ne me sens pas capable de le suivre dans cette aventure.

Chronique du tome 1 : Chronique d'un Esprit Vagabond

Arthamios, tome 2, Le Sage des Courants
Luc Van Lerberghe
Éditions Midgard
552 pages
16,50 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés