Merlin, les sept pouvoirs de l'enchanteur, T.A Barron

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Merlin a ramené l'espoir à Fincayra, mais l'île vit toujours sous la menace de Rhita Gawr. Lorsque l'esprit maléfique frappe à nouveau, les Fincayriens se tournent vers le jeune garçon : lui seul peut les sauver. Pour cela, il lui faut trouver l'Élixir de Dagda dans l'Autre Monde. Désormais, Merlin n'a pas le choix, il doit apprendre à maîtriser ses pouvoirs.

Chronique :

Contrairement à ce qu'indique la quatrième de couverture, il n'est nullement question d'un danger pour les Fincayriens dans ce tome. L'histoire est dédiée à Merlin qui, après avoir entamé un important travail de fertilisation du sol de Fincayra, décide de stopper sa tâche pour ramener sa mère sur l'île. Mais cet acte, dicté par un puissant sentiment de solitude, va vite se retourner contre lui : Rhita Gawr empoisonne sa mère et, pour la sauver, Merlin doit trouver un remède extrêmement rare. Pour l'atteindre, il devra maîtriser les Sept Chants de la Magie, lui qui a toujours refusé d'apprendre à utiliser ses pouvoirs.

L'intrigue donne donc la part belle au personnage de Merlin et s'attarde volontiers sur ses faiblesses et ses défauts, dont le principal est l'orgueil. Un héritage qu'il partage avec son père et son grand-père, ce qui lui fait redouter le pire quant à ses chances de devenir un véritable enchanteur. Toutefois, il a la chance d'être bien entouré : Rhia, qui lui reste fidèle malgré l'abandon de sa tâche indispensable à la survie de Fincayra et Bumbelwy, un bouffon aussi drôle qu'une pierre tombale. Ensemble, ils vont affronter les dangers qui se dressent entre eux et le remède capable de sauver la mère de Merlin.

Les personnages sont ici le centre du roman, ils prennent donc plus d'importance que dans le premier tome. Leurs caractères se développent davantage, leurs sentiments sont mis en avant et le lecteur les découvre sous un nouveau jour, entre autre grâce aux Sept Chants qui représentent des épreuves où chacun apprend une vérité sur l'existence. J'ai trouvé ce traitement intéressant, d'autant qu'il est axé sur un trio, ce qui permet de s'attacher à chaque personnage sans se disperser comme c'est le cas avec des ouvrages comportant des héros en plus grand nombre. Le bouffon Bumbelwy apporte une touche d'humour plutôt rafraîchissante et l'on découvre la première apparition de Viviane qui, déjà, envie les capacités de Merlin.

Le style de l'auteur est toujours aussi fluide et efficace. Comme pour le premier tome, je vais rappeler ici qu'il s'agit d'un ouvrage jeunesse destiné aux adolescents à partir de 11 ans, donc rien d'étonnant à ce que l'ensemble reste "simple", tant au niveau du style que de l'intrigue.

Les sept pouvoirs de l'enchanteur constitue une intéressante progression du personnage de Merlin. Jusqu'à maintenant, l'auteur maîtrise parfaitement sa mise en place et ne s'attarde pas sur des choses sans intérêt. Sa saga est dynamique, une qualité indispensable lorsque l'on vise un jeune public.

La chronique du tome 1, Les années oubliées

Merlin, les sept pouvoirs de l'enchanteur
T.A Barron
Nathan Jeunesse
326 pages
15,50 euros


0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés