La mort dans une boule de cristal, Alan Bradley

Auteur : Lauryn Libellés :
Résumé :

Toujours aussi curieuse et téméraire, la jeune détective Flavia de Luce reprend du service. Fenella Faa, une gitane de passage dans le Sud de l’Angleterre, a été agressée dans sa roulotte non loin du manoir de Buckshaw. La diseuse de bonne aventure en savait-elle trop ? Quand on retrouve un cadavre pendu à la fontaine de Poseidon, Flavia n’a pas besoin d’une boule de cristal pour comprendre que les deux affaires sont liées. Décidée à éclaircir le mystère, elle se lance dans l’enquête, sans savoir ce que l’avenir lui réserve

Chronique :

Voici donc le troisième volet des aventures de la jeune Flavia de Luce, enquêtrice en herbe passionnée de chimie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne va pas s'ennuyer ! Après avoir malencontreusement incendié la tente de Fenella, une gitane, lors d'une kermesse, elle décide de lui permettre d'installer sa roulotte sur les terres de Buckshaw. Dans la nuit, la vieille femme est agressée et ne doit sa survie qu'à la petite Flavia. Dès lors, tout s'enchaîne trop vite pour la pauvre enfant : Porcelaine, la petite-fille de Fenella, débarque de Londres et l'accuse du crime ; Brookie Harewood, surpris en pleine nuit à l'intérieur du manoir, est assassiné avec l'argenterie de la famille de Luce et, enfin, un cadavre d'enfant est découvert, faisant remonter au grand jour une vieille histoire de kidnapping. À cela viennent s'ajouter les problèmes financiers de la famille et l'apparition d'un mystérieux portrait. Flavia ne sait plus où donner de la tête et aura toutes les peines du monde à démêler les fils tortueux qui, pourtant, relient tous ces événements troublants.
J'ai adoré cette nouvelle aventure de Flavia, plus complexe et sombre que la précédente. Les différents éléments s'enchaînent avec un savoir-faire indéniable, une excellente maîtrise des codes du bon polar et l'on se s'ennuie pas, scotché aux pages avec la sensation que quelque chose, forcément, va encore venir freiner Flavia dans son enquête. Le dénouement intervient d'une manière à laquelle je ne m'attendais pas, ce qui ne fait que renforcer mon plaisir de cette lecture.
L'ambiance du roman constitue une base forte que l'auteur sait exploiter pour chacune de ses histoires. L’Angleterre d'après guerre, ses villages plus ou moins charmants, son quotidien désuet... le lecteur s'y plonge facilement, avec délice, et imagine sans peine la vision pour le moins caustique de Flavia.

Les personnages sont, eux aussi, une parfaite réussite. Outre l'héroïne, nous retrouvons sa famille – ses deux horribles sœurs et son père – et ceux qui gravitent autour : Dogger, l'homme à tout faire, madame Mullet, la cuisinière, l'inspecteur Hewitt, bien entendu, le pasteur, le médecin... tout ce beau monde possède un caractère bien marqué, une profondeur qui ne tiennent que grâce à des descriptions savamment dosées et, surtout, très bien écrites (pas de simples éléments de taille ou de type de vêtement). Les dialogues qui font mouche augmentent l'empathie que l'on peut ressentir vis-à-vis des différents protagonistes. Dans ce tome, j'ai particulièrement apprécié un personnage certes très secondaire mais décrit avec humour et brio : Gladys, la bicyclette de Flavia.

Le style de l'auteur me plaît avant tout par son dynamisme et son aptitude à décrire les choses d'une manière souvent décalée, inédite, qui apporte une fraîcheur indéniable à l'ensemble. Car, rappelons-le, le narrateur n'est autre que Flavia et, vu son caractère, tout ce qui est dit a forcément un parfum de chimie, relevé par une touche de cynisme jubilatoire. Nombre de ses remarques prêtent à sourire, amenant un intérêt supplémentaire à la simple enquête criminelle.

Un troisième tome à la hauteur de mes espérances qui me fait attendre la suite avec impatience. Lorsqu'on roule aux côtés de Flavia de Luce, on ne veut pas s'arrêter !

La mort dans une boule de cristal, une enquête de Flavia de Luce
Alan Bradley
Éditions MsK
406 pages
17,60 euros

Ma chronique du tome 2 : la mort n'est pas un jeu d'enfant

Note importante : la suite des aventures de Flavia de Luce ne sortira pas aux éditions MsK. C'est vraiment dommage.
1 commentaires |
  1. excellente chronique qui explique bien l'histoire donnant ainsi d'avantage l'envi de lire le livre
    bon weekend

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés