La conspiration de la couronne, Michael Sullivan

Auteur : Lauryn Libellés :

Résumé :
Royce et Hadrian, voleur et mercenaire, n'ont jamais reculé devant une mission. Le danger, c'est leur fonds de commerce. Alors, quand on leur propose la fortune servie sur un plateau d'argent, ils pensent n'en faire qu'une bouchée.
Ils n'avaient pas prévu qu'on leur tendrait un ignoble piège. Les voilà accusés du pire des crimes : L'assassinat du roi ! Pour sauver leur peau, ils n'auront pas le choix. Il leur faudra dénouer les fils d'un mystère qui, depuis des générations, renverse les monarques et bouleverse les empires.

Chronique :
Les révélations de Riyria (le nom du duo de voleurs) est une série de six livres qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Ils ont pour point commun le monde et les deux héros Royce et Hadrian.

Dans ce premier tome, nous découvrons donc le duo attiré par une offre plus qu'alléchante qui, au final, se révélera être un habile piège. Engagés par un noble soi-disant en danger de mort, Royce et Hadrian vont être accusés du meurtre du roi. Dès cet instant, ils plongent dans un engrenage qui va les obliger à s'impliquer dans un complot politique de grande ampleur.
L'histoire est très classique, sans aucune surprise, au point que j'ai compris qui était le véritable responsable du meurtre dès le début de l'ouvrage. J'ai trouvé cela particulièrement dommage, d'autant que le nombre de protagonistes permettait une intrigue beaucoup plus riche et fouillée. Est-ce dû au fait que l'ensemble tient en un tome ? Je l'ignore mais, dans ce cas, il aurait mieux valu simplifier l'aspect politique pour améliorer le principe du piège et ne pas rendre aussi évidente l'identité du coupable.
J'ai aussi regretté, en fin d'ouvrage, un long passage où l'auteur récapitule l'ensemble des faits comme si le lecteur les ignorait. À moins d'avoir une très mauvaise mémoire, ces quelques pages tuent le rythme de l'histoire, surtout aussi proches du dénouement.

L'univers de l'auteur, classique lui aussi, m'a beaucoup rappelé le jeu de rôles AD&D, y compris dans ses mauvais côtés (le personnage qui se promène avec 50 kilos d'armes sur lui... misère !). Les informations sur le monde sont disséminées dans le roman, ce qui est un bon point, mais l'auteur a cru bon de donner des explications sur des choses dont le lecteur n'a pas besoin. Du coup, cela donne lieu à des longueurs parfois désagréables. Par exemple, pendant que l'un des héros réfléchit à la manière d'ouvrir une porte invisible conçue par des nains dans une paroi rocheuse (ça ne vous rappelle rien ?), deux autres entament une longue discussion sur le panthéon des dieux. Le problème, c'est que par la suite ces révélations ne servent à rien. Le lecteur a donc le sentiment d'avoir lu trois pages un tantinet barbantes pour rien. Personnellement, j'aurai préféré avoir plus d'informations sur les différents seigneurs et leurs implications, puisque l'auteur a choisi comme base du roman un complot politique.

La Fantasy, pour moi, n'excuse pas les invraisemblances flagrantes : nier les lois de la physique ou, pire, le bon sens même plombe un roman à mes yeux. Entre le personnage avec ses 50 kilos d'armes, celui qui adapte son langage après 1 000 ans d'emprisonnement sans la moindre difficulté ou encore la tour creusée de l'intérieur pour n'être plus qu'une fine feuille de pierre ; non ! Si encore la magie était de la partie... bref, durant ces passages, j'ai beaucoup grimacé.

Les personnages, quant à eux, sont assez banals, sans attrait véritable car peu approfondis. Certains sont même stéréotypés (je pense au prince Alric) au point d'être agaçants. Je m'attendais à m'attacher davantage aux héros mais, en réalité, le lecteur n'en apprend pas assez sur eux pour que ce soit le cas. Ils sont survolés, comme les autres, et j'espère que ce défaut disparaîtra dans les tomes suivants.

Le style de l'auteur est fluide, plutôt simple à suivre, y compris dans les descriptions. Il n'y a pas de lourdeurs mais un vocabulaire plus riche, dans certaines occasions, auraient été préférable.

Donc, vous l'aurez compris, ce roman n'est pas un grand cru de la Fantasy mais un divertissement honnête, sans prise de tête. J'espère tout de même que la série va s'améliorer par la suite.

La Conspiration de la Couronne
Les Révélations de Riyria, tome 1
Michael J. Sullivan
Éditions Milady
382 pages
8,20 €


0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés