Les estranges aventures de Léonard de Plancy, Neil Thomas

Auteur : Lauryn Libellés :

Résumé :
Ne nous sommes-nous pas déjà vus quelque part ?
Mais si. Évidemment que si.
Ici ou là, dans un livre probablement, ou peut-être ailleurs.
Je change souvent d’apparence mais je sais reconnaître un visage et des mains, vos mains. Si, si, je vous le dis, nous nous sommes déjà rencontrés.
Approchez de plus près qu’on fasse connaissance !
Je vais vous dire un secret : moi, je vous connais et ce, depuis toujours. Il n’y a pas de grand mystère à cela, vous en comprendrez la raison d’ici quelques pages.
Je suis assez doué en ce domaine : je sais quand quelqu’un a besoin de moi, je le sens comme un animal sent l’orage ou un tremblement de terre. Et avec monsieur de Plancy, je ne me suis pas trompé, loin de là, vous allez voir...
Je vous parle de cela parce qu’il faut un témoin pour raconter ce qui s’est passé. Il faut une trace, une empreinte car de mémoire d’homme, on n’a jamais rien vu de tel.
Êtes-vous prêt ?


Chronique :
Dans ce roman, nous suivons les mésaventures de Léonard, un homme pourchassé par une poisse tenace. Il erre, amnésique, persuadé d'avoir commis un acte répréhensible, et dès qu'il rencontre monsieur Béryth, son destin bascule. On devine (trop facilement), qu'il vient de se condamner. À mon sens, trop de choses sont évidentes dès le départ et, du coup, les événements qui suivent manquent de saveur, voire ennuient. J'ai deviné la fin dès le début et ça m'a embêtée car j'aurai aimé être surprise.
Quelques incohérences m'ont fait grincé des dents, ici et là, d'autant plus qu'elles ont leur importance dans le récit.

Les personnages sont peu nombreux, ce qui permet à l'auteur de les explorer en profondeur, même si parfois leurs réactions ou leur comportement surprennent par rapport à ce que l'on sait d'eux. Le fait qu'ils voyagent et vivent ensemble constitue une sorte de huis-clos intéressant qui aurait peut-être mérité une exploration plus intense.

Le style de l'auteur est fluide, sans lourdeurs excessives, et l'on apprécie qu'il ne s'éternise pas sur des descriptions inutiles. En effet, le voyage des deux personnages principaux se fait sur quelques jours et se devait donc d'être doté d'un certain tonus.

Quelques coquilles ont malheureusement échappé à l'étape de correction et, si cela ne gêne pas l'histoire en elle-même, elles peuvent parfois déranger le lecteur (un mot à la place d'un autre, une inversion de personnage...). Mais rien de très méchant.

Au final, un roman qui m'a un peu déçue par son manque d'intensité et de surprise. Pourtant, l'histoire est intéressante et son traitement diffère de ce qui a déjà été fait sur le sujet.

Les estranges aventures de Léonard de Plancy, Neil Thomas
Éditions Les alchimistes du verbe
286 pages
15 euros
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés