Focus sur... Bénédicte Taffin

Auteur : Lauryn Libellés :
Aujourd'hui, je vous propose de partir à la découverte de Bénédicte Taffin, révélée au public par son roman Les Yeux d'opale.

Je me nomme Bénédicte Taffin, mais parfois, on me retrouve sous le nom de Benedict Taffin. Ce n’est pas une erreur de frappe comme on pourrait le croire, juste une facétie de ma part. Et oui, je suis quelqu’un de facétieux, voire farfelue parfois. Cela se retrouve dans mes romans, je pense.
J’écris depuis très jeune. Mes premiers mots, je les ai posés alors que j’avais une dizaine d’années. A l’époque, je lisais beaucoup de Science Fiction et de Fantastique et c’est tout naturellement que mes premiers textes s’en inspirent. Ne les cherchez pas, ils sont impubliables, se contentant de reprendre des idées lues ici ou là et de les présenter sous une forme plus personnelle.
Mes études m’ont un long moment tenue éloignée de l’écriture. J’ai besoin d’une certaine forme de calme, de stabilité, pour écrire et apprendre ne me permettait plus de suffisamment réfléchir à un texte. Depuis, ma vie s’est apaisée et j’ai retrouvé le plaisir de concevoir des histoires. Ma bibliographie est encore courte mais je ne suis publiée que depuis 3 ans. Mon premier roman a été édité chez Gallimard Jeunesse sous le titre « Les yeux d’Opale ». C’est l’histoire de deux mondes qui se rencontrent, un monde de fantasy médiévale et un monde futuriste, tout droit venu de la science fiction des années 70 que j’aime tant. Dans ce roman, plus qu’une histoire, je voulais parler de différence et des choix que nous devions faire pour demeurer libres. Angus et Héléa en sont les personnages principaux parmi quatre-vingt autres, à qui je laisse la parole tout au long de ces pages. Je voulais que la fin soit ouverte et laisse libre part à l’imagination de chacun mais de nombreux lecteurs se sont sentis à un tel point frustrés de cette fin que j’ai décidé d’écrire une suite qui est en cours actuellement. Elle sera probablement suivie d’un ou de deux autres tomes.
Ah, mais il faut que je vous explique qui est Benedict Taffin… En fait, c’est le pseudo que j’ai choisi pour écrire mon second roman, sorti chez Asgard, « La Pucelle et le Démon », un roman adulte, cette fois, à ne pas mettre entre toutes les mains. C’est l’histoire revisitée de la légende de Jeanne d’Arc. Dans mon roman, Jeanne meurt dans les premières pages et Sidoine, mercenaire chargé de la convoyer jusqu’au Dauphin, décide de la remplacer par la prostituée avec laquelle il a passé la nuit précédente. Va-t-elle être à la hauteur de la tâche ? L’histoire va-t-elle en être changé ? Telles sont les questions posées et vous n’aurez la réponse qu’en lisant le roman. Ah oui, et donc, pour Benedict… j’ai choisi de changer de nom pour différencier mes œuvres adultes et jeunesses. Et je voulais également faire une sorte de pied de nez aux lecteurs rencontrés ici ou là et qui me disaient ne pas lire d’auteurs français parce que les anglo-saxons écrivent nettement mieux.
Si cette petite présentation vous a mis en appétit pour me connaître davantage, n’hésitez pas à vous rendre sur mon blog ou ma page FB. Et un grand merci à Lauryn de m’avoir laissé la parole.

Romans :

  • Les yeux d’Opale (2010, Gallimard Jeunesse)
  • La Pucelle et le Démon (2012, Editions Asgard)

Nouvelles :
  • Microphéméride en ligne pour l’année 2012
  • Relation Mère-Fille, Black Mamba n°19
  • Les tours de Grendsham, Anthologie du Club Présences d’Esprits, Esprits Mutants 2
  • Immatérielle, Prix Pépin d’Or 2005

Son blog
0 commentaires |

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.

À propos de ce blog

Chroniques des littératures de l'imaginaire (jeunesse ou adulte), avec aussi du polar et du thriller. Lecture sur papier ou en numérique, auteurs édités ou auto-édités.

Nombre total de pages vues

Membres

Messages les plus consultés